Les logements CROUS

Le CROUS (Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires, un organisme dépendant de l’Etat) gère deux types de logements : les chambres universitaires traditionnelles et les résidences universitaires conventionnées.

Les chambres universitaires ont été pour la plupart construites à la fin des années 60 ou au début des années 70. Ce sont les bâtiments que l’on appelle souvent Cités U ou Villages Universitaires. Leur architecture rappelle fortement les « grands ensembles » typiques de cette époque. C’est l’une des solutions les plus économiques. Les chambres (meublées avec le strict nécessaire) sont étroites : 9 à 10 m2. Les sanitaires sont communs à un étage. On y trouve aussi souvent des cuisines collectives.

Petit à petit, le CROUS rénove les Cités U les unes après les autres : à part quelques bâtiments, l’état du parc des villages universitaires s’est fortement amélioré.

La vie en cité U est marquée par un manque certain de calme et d’intimité, mais aussi par une véritable convivialité : on se fait très vite des amis dans les chambres voisines. Autre avantage : les villages sont situés en général à quelques pas des lieux d’études.

Les résidences étudiantes conventionnées gérées par le CROUS sont en fait des logements construits au normes HLM. De conception récente, il s’agit de véritables appartements, du studio au T3, avec kitchenette équipée et sanitaires individuels. Le locataire est titulaire d’un contrat de location classique.

Pour obtenir ces logements pour la rentrée universitaire, déposez une demande au CROUS ou au CLOUS dont vous dépendez avant le 31 mars. Les attributions se font sur critères sociaux, et les places sont rares : quelques milliers seulement.